RUFFEC ATHLE S'ASSOCIE A LA PEINE DE L'ECA

13 mars 2016 - 14:01

Narcisse n’était pas du genre à se pavaner, il savait rester discret, très discret ; entraîneur de l’école d’athlétisme sur le secteur de Chabanais, il était heureux avec les « petiots » qu’il accompagnait aux différentes compétitions, tout en conseillant les plus grands sur la technique ou la tactique à suivre .

Lui-même pratiquant surtout les lancers, il aimait les joutes amicales avec Sérafim et quelques autres de même niveau et c’était à qui passerait devant l’autre et ce dans de grands moments de franches rigolades : l’Athlétisme à l’état pur, sans prétention, sans dopage, mais avec la conviction qu’en travaillant on peut faire des progrès et devenir meilleur sans tricher.

« Papoum Narcisse » comme disait Aurélie quand elle était petite, tu vas nous manquer à tous,  mais surtout à ta famille, à tes frères  qui t’ont soutenu jusqu’au bout de ta maladie. On peut se demander : « comment ont-ils fait pour avoir aussi la force de montrer bonne figure? Comment ont-ils fait pour être présents sur les terrains de cross, à leur travail et présents auprès de toi ?»Tu peux être fier d’eux, fier d’être un Pacheco.

Cher Narcisse, toi le discret, toi le silencieux, tu n’es pas parti en solitaire vers ta dernière demeure, et tu aurais été intimidé mais heureux de  voir qu’autour de toi la famille ECA s’était agrandie de très nombreux athlètes actuels et anciens voire très anciens, se retrouvant ensemble comme s’ils n’étaient jamais partis, et que d’autres ,ne pouvant être présents, avaient envoyé de nombreux messages.

Adieu Narcisse, l’ECA perd non seulement un ENTRAINEUR  mais aussi un AMI !  

 

Commentaires